Ensemble à Plectre des Hauts-Seine

Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Historique/Le Plectre

Le Plectre

18/08/2011 - Lu 1785 fois
  • Note moyenne : 3.96/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 4.0/5 (27 notes)

Ques-ce-que Le Plectre?

 

 
A PROPOS DE PLECTRE...
la mandoline, instrument à cordes pincées
famille des plectres...x
 
 
 
Le plectre (dit aussi médiator ou plume) est cette petite lamelle qu'utilise le mandoliniste pour pincer les cordes de son instrument . Dans les milieux "initiés", il représente plus que cela : il est devenu le symbole même de la mandoline.
 
On désigne sous le nom d' "orchestre à plectre" (OAP) ou d’ "Ensemble à plectre" (EAP) un ensemble musical composé, pour l’essentiel, de mandolines et d’instruments de la même famille des cordes pincées : mandolines-alto, terzini, quartini, mandoles, mandoloncelles, mandobasses, luths, clavecin. Pourtant dans l'orchestre "à plectres" ce dernier instrument, à cordes pincées, n'est pas joué avec un plectre mais avec les doigts selon la technique classique. Comme la guitare qui se pince avec les doigts, le clavecin, instrument à clavier à "cordes pincées", qui s'associe souvent à la mandoline (comme le piano), ne se joue pas non plus avec un plectre.
 
Le plectre est-il donc si caractéristique de la mandoline ? Si l’on se limite à la musique "classique" (au sens large du mot) ... à la culture européenne ... à notre époque ... la réponse est oui !!
 
En effet parmi les instruments de musique occidentale classique européens "la mandoline est le seul qui se joue avec un plectre. Ce mot de consonnance quelque peu barbare trouve sa source dans le latin « plectrum », plume, car aux XVIIe et XVIIIe siècles, âge d’or de la mandoline, instrument de salon, on « pinçait » les cordes comme on écrivait ... avec une plume….. de paon, d’autruche, de corbeau …
 
L’utilisation du plectre est une technique particulièrement difficile qu’en raison du peu d’amplitude des mouvements de la main le public ne peut déceler. Ce qui, vu de loin, apparaît comme un battement continu, est en fait constitué d’un nombre important de "coups de plume" différents. C’est la qualité de cette gestuelle technique très variée qui fait la qualité des executions mandolinistiques. Certains virtuoses du violon qui se sont lancés dans la pratique de la mandoline, tel Richard Walz, n’hésitent pas à affirmer que former une bonne main droite de mandoliniste est plus difficile que former une bonne main droite de violoniste.
 
Dans le monde d’autres instruments sont joués avec un plectre: le banjo américain, la cithare germanique, le ûd arabe (luth), le biwa et le shamisen japonais,
le bouzouki grec, le saz turc, etc.... utilisent tous un plectre ou onglet de métal, d'os, d'ivoire, de plume, de formes diverses...
 
Nota : Vous en saurez davantage en lisant un ouvrage du Président de l’EAP des Hauts de Seine G.C. BERNARD, sur l'histoire de la mandoline.

Les Commentaires

Aucun commentaire
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |
Article précédent : MandolineArticle suivant : Ensemble à plectre des Hauts de Seine